L’ALHAMBRA ET WILLIAM BENEDETTO

l-alhambra-de-marseille-un-cinema-engagem349263

« Je dirige un des rares lieux culturels, et le seul cinéma, situé dans les quartiers nord de Marseille. Je propose autant les « produits » que les gens ont envie de voir, les blockbusters, que des films Art et Essai plus ou moins porteurs, des documentaires, des films jeune public, …..

Avec une seule salle, à une époque où il y a de plus en plus de films, « le cinéma de tous les cinémas » qu’est l’Alhambra est obligé de faire des choix. Au final cela peut aboutir à un week-end avec L’homme sans nom de Wang Bing ou Le cheval de Turin de Bela Tarr, le dessin animé Une vie de Chat, le dernier Guédiguian et La Vérité si je mens 3. Tout cela se frôle, et cette approche du cinéma me semble importante.

Le cinéma c’est ce vaste ensemble disparate, fait de grands écarts entre des films dits commerciaux et des films plus artistiques. Je pense que le cinéphile n’est pas forcément enfermé dans un ghetto. Les films des grands réalisateurs américains et les comédies populaires françaises font partie du cinéma. Ici tout se passe dans une salle unique. Ainsi un élève de collège qui est venu voir Mon Oncle de Tati dans le cadre de Collège au Cinéma, ce qui n’est pas simple pour un adolescent d’aujourd’hui, peut revenir le week-end d’après pour voir Mission Impossible 4 en VF avec ses copains. Je fais attention à ne pas lui dire que l’un est mieux que l’autre. Il doit faire son chemin, il n’y a pas de meilleure formation que de voir et voir encore des films, les plus différents possibles, pour permettre au regard critique de s’aiguiser. »

 

Extrait d’un entretien de William Benedetto, directeur de l’Alhambra,publié dans Les Cahiers du Cinéma en 2012.

Demandez le programme: http://www.alhambracine.com/

Le webdoc réalisé par les étudiants du Master Pro cinéma et arts numériques

webdoc.jpg

http://www.little-light.fr/webdoc/site/

Et puis les films qu’on a pas réussi à voir!!!!!

 

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

LA PLAINE FILMÉE PAR JEAN-ROMAIN MORA

Primé lors de l’édition 2016 du concours « Filme ton quartier » de France Télévisions,  « Plaine » sera diffusé Jeudi 16 décembre à 0.35 sur France 3.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

4èmes RENCONTRES DES CINÉMAS ARABES AFLAM

Cinéma LE MIROIR-Vieille Charité, Marseille

1 décembre 14H

IMG_8108.JPG

Master-classe de Maher Abi SAMRA

« Avant le cinéma, il y avait la politique, mon entrée au Parti communiste, mon engagement dans la résistance contre Israël. Mais face à l’échec du Parti communiste et au triomphe du communautarisme au Liban, j’ai cherché une autre forme d’engagement, par l’image. »

 

 

Le programme complet du festival:

http://www.lesrencontresdaflam.fr/calendrier/

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

ETAT D’URGENCE POÉTIQUE

Le Master au 29ème Festival des Instants Vidéo !

Les étudiants de 1ère année du Master Pro « Métiers du film documentaire » de l’université d’Aix-Marseille participent cette année encore à la 29ème édition du festival les instants vidéo qui se déroule à la cartonnerie de la Friche de la belle de mai à Marseille en ce moment même du 10 au 13 novembre 2016

Sans titre.jpg

 

Les Instants Vidéo est une manifestation dédiée à l’art vidéo et la poésie électronique, sous toutes ses formes, monobandes, installations, performances, multimédias…
C’est à la fois un festival et un laboratoire où se côtoient artistes et œuvres de réputation internationale et des travaux encore fragiles, en gestation, délicats. Il n’y a pas de concours, les entrées sont gratuites, pour favoriser de véritables rencontres entre les œuvres, les artistes et les spectateurs.
La manifestation se déroule en plusieurs espace-temps. Il y a les Rencontres internationales qui se déroulent à la Friche la Belle de Mai à Marseille (novembre). Un moment central qui accueille chaque année de plus en plus de monde dans un cadre que nous nous efforçons de rendre le plus convivial possible.

TOUS LES FILMS EN LIGNE:

http://blog.univ-provence.fr/wordpress/les-metiers-du-film-documentaire/2016/11/12/le-master-au-29eme-festival-des-instants-video/

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

RISC , SCIENCES ET CINÉMAS

risc-2016

dimanche 20 novembre 17h30 Cinéma les Variétés – CONCOURS DES FILMS DE DOCTORANTS

DANS LE CADRE DES 10 ANS DU RESEAU CULTURE SCIENCE PACA, LES RISC LANCENT LE PREMIER CONCOURS DE FILMS DE DOCTORANTS!   Le biologiste peut s’extasier devant ce qu’il voit au microscope, le physicien être ébahi des lumières produites par le laser qu’il manipule, le sociologue s’intéresser à la façon dont les corps des acteurs se peuvent dans l’espace social qu’il étudie…

Et le 21 novembre à 14H master class

Langue des mots, langue des corps avec Eliane de Latour, anthropologue et cinéaste.

Au cinéma Le Miroir, Vielle Charité avec le Centre Norbert Elias et le master « Métiers du film documentaire.
https://www.youtube.com/watch?v=lG4PJFcc9qk

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

IMAGE DE VILLE

Bonjour la jeunesse !

Comment les citadins – pas encore adultes, sont-ils considérés et accueillis par la ville des adultes ? Quelle place leur accorde-t-elle ? Quels sont leurs pratiques, leurs usages et leurs aspirations ?

idv

Mais la jeunesse dans la ville, c’est aussi l’occasion de questionner la ville elle-même, la jeunesse de la ville ; cette ville qui, demain, sera adulte, comment se construit-elle, ou tente-elle de se construire ? autrement, à sa manière, parfois en opposition voire même en rébellion face à la ville déjà en place, institutionnalisée, « adulte »… Comment la ville (des adultes) est-elle alors abordée, pratiquée, interprétée, détournée ?

Rendez-vous entre le 11 et le 20 novembre 2016 pour 8 journées de projections, rencontres et débats, à Aix-en-Provence (du 11 au 13 nov.), Port-de-Bouc (le 16 nov.), Martigues (le 17 nov.) et Marseille (du 18 au 20 nov.). 

 

 

 

Samedi 20, 14H, séance spéciale « film en chantier » au Théâtre de la Criée à Marseille, avec Natacha Cyrulnik

 

kaira

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

LE MOIS DU DOCUMENTAIRE A COMMENCÉ

Le mois de novembre foisonne de projections et de rencontres; c’est le mois du documentaire qui a commencé à l’Alcazar avec une soirée « Deux Utopie », focus sur deux jeunes réalisateurs porteurs d’un regard à la fois imaginaire et on ne peut plus réaliste sur un autre mode de gouvernance au sein du territoire de Marseille.

Demain l’usine

Un film réalisé par Clara Teper
Production : Aix-Marseille Université
France, 2014
56 minutes, VF

 

Après 4 ans de lutte contre leur ancien employeur, la multinationale Unilever, ceux que l’on appelle les Fralib se sont réappropriés leur usine et gèrent collectivement leur coopérative ouvrière, la « Scopti ». Tourné quelques mois après la relance de la production, ce film est une plongée au cœur de la coopérative. Comment chacun vit-il les jours d’après d’une si longue lutte et si belle victoire ? Que signifie transformer son travail au sein d’une économie néo-libérale ?

Petite histoire d’une république libre

Un film réalisé par Franco Revelli
Production : Aix-Marseille Université
France, 2009
28 minutes, VF

 

A la découverte d’une utopie, la République libre du Frioul, et d’un petit archipel qui fait face à Marseille, ce film nous aide à nous projeter vers un autre horizon. Dans les souvenirs de Jean-Claude Mayo, artiste surréaliste, on retrouve les quatre saisons du rêve qu’il a initié et l’image sauvage et âpre des îles du Frioul. A cinq kilomètres de la ville, cet archipel cher aux marseillais qui s’y échappent pour y chercher la tranquillité est un lieu de rêves et d’utopies depuis longtemps. Mais le Frioul, terre des gabians et du Mistral, ne se laisse pas coloniser.
Aujourd’hui la République libre du Frioul est dans l’attente de son deuxième printemps.

 

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

LES ÉTOILES DE LA SCAM

pour-fb

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

SUR LES TRACES DES ATOMISTES; UN PAS DE COTÉ POUR UN SOCIOLOGUE DE TERRAIN

142_001

Un documentaire de PASCAL CESARO et PIERRE FOURNIER

Dimanche 16 octobre à 15h, Salle de cinéma le Miroir, 

Centre de la Vieille Charité à MARSEILLE 

dans le cadre de la 26e édition de la Fête de la Science

Synopsis
A la fin des années 1960, l’ORTF diffuse un feuilleton mettant en scène la vie de travailleurs d’un centre nucléaire en Provence. En montrant des extraits de ce feuilleton à des gens vivant aujourd’hui près du même centre, on espère mieux comprendre ce que veut dire venir travailler dans cette industrie. Ce dispositif permettra-t-il de dépasser les représentations abstraites du débat public sur ce sujet polémique ou le silence derrière lequel se retranchent parfois les personnes vivant près des centres nucléaires ?
Pascal Cesaro, maître de conférences en cinéma et chercheur au Laboratoire d’études en sciences des arts, Aix Marseille Université, Aix-en-Provence, spécialiste des manières de filmer le travail, notamment dans le champ de la santé.
Pierre Fournier, professeur de sociologie et chercheur au Laboratoire méditerranéen de sociologie, Aix Marseille Université, CNRS, Aix-en-Provence, spécialiste des industries à risques et de leurs liens avec leur territoire d’implantation.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

FATIMA ET DEMAIN L’USINE À REVOIR

Dans le cadre de la Fête du Livre, deux films écrits dans le cadre du master Métiers du documentaire seront projetés ce jeudi 13 octobre à 14h30 à l’Institut de l’Image.
La séance sera animée par Marie-Claude Taranger, professeur de cinéma, et Hélène Lioult, productrice. En présence des réalisatrices Nina Khada et Clara Teper.
fatima_8_c2a9nina_khada
Fatima (All./Fr., 2015) 18 min
Réal. Nina Khada
Ce film est un recueil de voix et d’icônes. Ma voix raconte l’exil de ma grand-mère d’Algérie jusqu’en France. La pellicule défile en noir et blanc, je raconte ses combats pour son pays, pour ses enfants. Retour au présent : quel est l’héritage de ma grand-mère ?
Réal. Clara Teper

Après 4 ans de lutte contre leur ancien employeur, la multinationale Unilever, ceux que l’on appelle les Fralib se sont ré-appropriés leur usine et gèrent collectivement leur coopérative ouvrière, la « Scop-ti ». Tourné quelques mois après la relance de la production, ce film est une plongée au cœur de la coopérative.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire